Obtenir un meilleur taux de crédit immobilier en 2018

Les investisseurs particuliers ou professionnels qui souhaitent acheter un appartement ou une maison s’orientent souvent vers le crédit immobilier. Dans la majorité des cas, il existe plusieurs méthodes permettant de réduire le coût de son emprunt. Voici quelques conseils à suivre.

Négocier les frais de dossiers et les frais de notaire

D’un point de vue général, les frais de dossier d’un crédit immobilier sont négociables surtout si leur montage a été rapide. Sinon, c’est toujours l’assureur qui a le dernier mot en ce qui concerne la fixation du montant. L’emprunteur devra payer les frais à un courtier dans l’hypothèse où il a fait appel à ce professionnel. S’il sait comment bien présenter les points forts de son dossier, il pourra profiter d’une réduction allant jusqu’à 50 %. Il arrive que l’établissement de crédit propose une assurance habitation à son client. Dans ce cas, il faut accepter cette offre afin de bénéficier d’une ristourne. Par ailleurs, il est possible de négocier les frais de notaire dans le cadre d’un prêt immobilier. Il existe plusieurs façons de le faire. En achetant un appartement meublé avec un crédit, l’emprunteur pourra sortir le mobilier du prix à hauteur de 5 % de la valeur du bien. Il peut s’avérer plus astucieux de se tourner vers l’acquisition d’un bien neuf en soulignant que les frais s’élèvent à 2 % du prix d’achat contre 7 % pour l’ancien.

La durée de remboursement du crédit et les mensualités de remboursement du prêt

Un emprunteur est en mesure de diminuer le coût de son prêt immobilier en réduisant la durée de remboursement de la somme empruntée. Effectivement, la plupart des clients des banques ont déjà opté pour cette méthode et elle s’est avérée efficace. En général, les établissements prêteurs placent des primes de risque pour couvrir d’éventuels défauts de remboursement (accidents de la vie, chômage, etc.) dans le cadre d’un emprunt sur le long terme. Il est donc préférable d’emprunter sur une durée courte de 12 ans, par exemple, pour éviter de rembourser des intérêts jusqu’à la fin du crédit. En ce qui concerne les mensualités de remboursement du prêt immobilier, il est conseillé d’effectuer des changements nécessaires dans le but de réduire son coût. Pour ce faire, il est possible d’augmenter ses mensualités lorsque son budget s’avère plus important qu’à la souscription du crédit. Cette méthode permet de raccourcir la durée de l’emprunt et de réduire son coût. Quoi qu’il en soit, il faut tenir compte des taux d’intérêt au moment du rachat du crédit, car ils peuvent dépasser les taux du prêt actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *